FOIRE AUX QUESTION

Pour chaque question cliquer dessus pour afficher la réponse

Les trois bulletins d’information présentant les résultats disponibles à ce jour sont téléchargeables ici.
Pour plus de détails sur ces résultats, vous trouverez sur ce site internet les références des articles qui ont été publiés dans des journaux scientifiques (publications). Nous nous engageons à continuer de vous informer régulièrement sur le déroulement et les autres résultats de cette étude par l’intermédiaire de ce site internet, des bulletins d’informations (ou encore par le relais de votre caisse MSA ou par la presse agricole).

Vous pouvez nous contacter :

Par courrier :

Pierre Lebailly,
Étude Agrican
Centre François Baclesse
Avenue du Général Harris
14076 CAEN Cedex 05 - France

Par téléphone :

Numero Vert Agrican Web

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h

Par mail :

L’objectif de l’étude AGRICAN est d’identifier quelles sont les activités agricoles et tâches ou nuisances qui seraient à l’origine d’une augmentation (ou d’une diminution) des risques pour la santé des agriculteurs (cancers, maladies neurodégénératives, maladies respiratoires non cancéreuses…). Nous nous intéressons aux différentes expositions de la population agricole :
  • Poussières organiques et inorganiques et leurs composants (micro-organismes bactériens ou fongiques)
  • Pesticides (insecticides, y compris les antiparasitaires externes sur animaux, herbicides, fongicides…) : exposition pendant la préparation ou l’application de pesticides mais aussi pendant les tâches au contact des végétaux traités
  • Gaz d’échappement
  • Produits de désinfection
  • Solvants
  • Virus…

Pour mettre en place la cohorte AGRICAN et permettre son suivi, de nombreux financeurs ont apporté leur soutien depuis 2005.
Les financements proviennent pour partie du soutien de la tutelle d’état des équipes de recherche (Ministère de la Recherche et de l’Enseignement) et du Centre François Baclesse, mais surtout de l’obtention de crédits par convention pluriannuelle (Mutualité Sociale Agricole) ou par des appels d’offres récurrents auprès de financeurs publics et d’associations (Ligue Contre le Cancer notamment). Chaque financeur avec lequel nos équipes signent une convention, qu’il soit public ou privé, est informé de la conduite scientifique du projet financé, mais n’a aucun droit de regard ni de propriété sur les résultats scientifiques obtenus.
Pour en savoir plus : ici

Cette étude a été motivée par l’insuffisance de données disponibles en France sur les effets potentiels des expositions professionnelles sur la santé des agriculteurs et salariés agricoles et ceci notamment en terme de cancer.
Les données d’autres études ont montré une fréquence plus élevée de certains cancers (leucémies, lymphomes, myélomes, mélanomes cutanés, cancer de la prostate) dans ce secteur professionnel par rapport à la population générale. Les données provenaient essentiellement d’études nord-américaines.
Il est donc important de comprendre la nature des expositions agricoles : chimiques (pesticides, engrais, désinfectants…), physiques (ultraviolets, accidents mécaniques…) et biologiques (virus animaux, moisissures…) qui pourraient entrainer ces excès dans la population agricole française (5 et 7% des actifs).

Nous souhaitons apporter des réponses également sur le risque de cancer chez les personnes d’autres secteurs (exemple : salariés des entreprises de travaux agricoles, de coopératives ou travaillant dans le secteur du bois…). La participation de toutes les personnes affiliées à la MSA résidant dans les 11 départements couverts par l’étude (et qui ont reçu un questionnaire) est donc primordiale pour cette étude.

Oui, aux Etats-Unis, une étude portant sur les agriculteurs en activité et leurs conjoints a débuté en 1993 dans l’Iowa et la Caroline du Nord et concerne plus de 90.000 personnes. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter leur site internet (en anglais) : www.aghealth.org
CONTACTEZ-NOUS
Numero Vert Agrican Web

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h